Les Gardiens
Les Gardiens
 

Installation In Situ, 2014
Photographies imprimées sur bâche
(180 x 80 cm), 48 bois sculptés, terre

Ils s'érigent des sols, vibrants et inoffensifs, signifiant un emplacement entre piège et cimetière. Ce territoire armé souligne un lieu de mémoire où l'inconnu d'un rite sacré intrigue. Gardant l'espace, ces bêtes, sculptures ou images, sont pétrifiées dans leur hurlement imposant une présence fantomatique. Les indices d'un état, d'un événement passé s'organisent sans connaissance de l'histoire.