Artistes :

Hugo Arcier, Stefan Perraud, François Ronsiaux, Jean-Pierre Attal, David Plion, Stefan Brion, Gaelic, Dorota Kleszcz, Dominique Clerc, Patrick Rimond, Jozef Bury, Axël Kriloff, Alexandre Durand, Vanessa Laborde, Timothée Schelstraete, Haythem Zakaria, Séverine Coquelin, Marjory Salles, Anton Mobin, Frédéric Nogray, Malgorzata Lempicka-Brian, Romain Dalmard, Jean Teské, Coralie Lequevaque, Dimanche rouge, Laurent Di Biase, Nicolas wilmouth, Jean-Sébastien Mariage, Frederick Galiay, Jean-Marc Savic, Kalthoum, Lei Yang, Cécile Azoulay, Hélène Duboc, Antonio Barea, Fabienne Gotusso...

Plateforme organise l’exposition Little Big Crunch, en réaction à Little Big Bang, la première exposition organisée dans le lieu en 2010, et qui a regroupé plus de 300 œuvres, et pour marquer les 3 ans du lieu aujourd’hui dans une situation financière plus qu’incertaine, en attente de subventions.

 

En cosmologie, le Big Crunch est un des possibles destins de l'Univers. Il désigne son effondrement, c'est-à-dire une phase de contraction faisant suite à la phase d'expansion. C'est donc en quelque sorte un « Big Bang à l'envers », qui consiste à ramener le cosmos à son point de singularité d'origine annulant l'espace et le temps.

 

Little Big Crunch raconte à sa manière le rapport antagoniste d’un artiste ou d’un lieu de création et de recherche face au réalisme pragmatique et matériel ; et la manière dont les flux énergétiques de l’acte créatif peuvent s’inverser ou basculer dans un nouvel espace-temps, propulsant les artistes selon des trajectoires en interaction ou opposition.

 

L’exposition prend la forme d’une ligne noire d’1cm d’épaisseur faisant tout le tour du lieu représentant l’horizon linéaire et immatériel d’un trou noir et les œuvres des artistes invités gravitants le long de cette ligne.

Refuge #1
Refuge #1

Refuge #1
Refuge #1